Trucs et astuces

17 Fév

Acheter une maison, question de tête ou de coeur?

Plusieurs répondront instinctivement que c’est une question de tête puisqu’il faut être certain de faire le bon choix. Moi, je maintien que c’est d’abord une question de coeur. Qu’il s’agisse de sa première propriété ou sa 10e, c’est avant tout choisir un endroit ou vivre, manger, dormir, élever sa famille, être intime avec son partenaire, en sécurité et en confort. Des éléments qui attirent davantage des sentiments que des calculs et c’est normal. C’est pour cela qu’un professionnel du marché ne vous dira pas que cette cuisine est plus belle que l’autre ou que cette chambre semble plus convenable qu’une autre. Visiter une propriété signifie être au milieu d’un processus. Celui-ci a commencé bien avant la visite avec la rencontre d’un guide de voyage, un courtier immobilier. Ensuite, il y a le guide financier; le courtier hypothécaire. Ensemble vous avez établi vos critères, vos limites et vos compromis acceptables. Depuis toutes ces années de travail en immobilier, je n’ai jamais rencontré un seul client qui n’a pas été obligé de faire des compromis et ce malgré les différents budgets. Toutefois, ces compromis, vous êtes les seuls à les découvrir avec le temps et les conversations avec vos guides.
Je sais que ce processus est définitivement complexe et hasardeux. Mon conseil; une fois les barèmes financiers établis, les secteurs choisis et les types de produits identifiés, laissez votre coeur se prononcer. Visitez en laissant vos émotions prendre le dessus. Une fois le choix fait et que vous avez consensus avec vous-même et/ou votre partenaire, toutes les démarches seront faites pour assurer que votre choix soit également un choix soutenu par vérification légale, physique et financière effectuées par les intervenants vous entourant, avant de rendre votre engagement final.
Comme disent les autres, vous seriez fous de vous en passer.

10 Déc

Maintenant pour nos propriétés dans Rosemont.

Copier ce lien pour les Statistiques Immobilières de Rosemont!

http://www.centris.ca/fr/outils/statistiques-immobilieres/montreal-ile/rosemont-la-petite-patrie-montreal?uc=1

10 Déc

Statistiques démographiques pour Rosemont. Lecture intéressante!

Copier le lien suivant pour accéder à la page complète.

http://www.centris.ca/fr/outils/profil-de-la-population/montreal-ile/rosemont-la-petite-patrie-montreal

Rosemont/La Petite-Patrie (Montréal), Montréal (Île)

Population (2011) 134 045
Variation de la population entre 2006 et 2011 1%

Densité de la population 8 458 hab/km2
Taux de chômage (2011) 8%

20 Avr

Valeur marchande….une notion malmenée.

Je parle à des dizaines de vendeurs par semaine, des centaines dans une saison. Des gens qui veulent vendre par eux-mêmes. Je comprends que cela soit un réflexe, on pense économiser gros. D’ailleurs, si on se fie à certains sites internet, la commission est assurément sauvée quand on vend sans courtier. Le problème;  qui garanti que le prix de vente sera celui demandé par le vendeur?  Voyez-vous, lorsque je demande au gens ‘votre prix de vente, vous le considérez à la valeur marchande ou l’avez vous baissé parce que vous n’aurez pas de commission à payer’?  Tous les vendeurs à ce jour, et je vous le jure, me répondent avec beaucoup d’énergie, ‘NON, le prix est la juste valeur de ma maison’!  Qu’ils ont vérifié autour et que’ les autres maisons sont moins belles que la leur mais demandent un prix égal même supérieur à la leur!’  Je sais vous me pensez méchante et vindicative alors que c’est faux. Je suis très compatissante  avec les gens qui désirent déménager, changer de secteur, s’avancer vers leurs objectifs en pensant que de le faire seuls c’est de s’assurer qu’ils en auront plus en poche. La réalité est tout autre.  Si on commençait à cesser de traiter les acheteurs comme des gens bêtes. Ils ne le sont pas, bien au contraire. Ils savent très bien que le vendeur veut économiser, en mettre plus dans ses poches. Les sites internet populaires ne cessent de le dire et de le répéter.  Mais sur quoi et sur qui fait-on cette économie? La valeur marchande est le produit d’une étude faite de comparables de maisons vendues. Pourquoi exclusivement des ‘ vendues’?  Parce que c’est le résultat vérifié d’une entente entre deux parties.  Et qui assure que ces informations sont vérifiées et véritables? Les courtiers licenciés du Québec.  Tout le reste n’est que spéculation et espoir.

Je vous l’ai déjà dit, si vous achetez une propriété sans courtier intermédiaire et qu’on vous donne un prix ‘ à la juste valeur marchande’ alors c’est trop cher.

Point.

Désolée.

02 Avr

Augmentation des valeurs du programme d’accession à la propriété.

Alors, le programme d’accession à la propriété de la Ville de Montréal continue et se bonifie! En effet, le programme a haussé les valeurs maximales des propriétés éligibles permettant de profiter du programme d’aide financière pour acquérir sa première propriété sur le territoire de Montréal. Les valeurs ont monté à 450,000$ et 475,000$ respectivement pour unifamiliale et duplex. Le triplex a été augmenté à 490,000$. Ceci, pour les familles ayant au moins 1 enfant, ce qui m’apparait tout à fait sensible compte-tenu que la ville compte pratiquement plus de poussettes que de voiture depuis quelques années! Je sais j’exagère mais je pense qu’on assiste véritablement à un nouveau bébé-boom et que ces mesures vont aider ces familles à se loger plus convenablement.

Le hic, car il y en a souvent un, c’est que pour la grande région centrale de Montréal, les études démographiques stipulent que 90% des nouveaux ménages de la ville sont constitués de personnes seules. En effet, en 2012, ‘ 9 ménages sur 10 nouvellement implantés sur le territoire de la ville de Montréal…sont composés d’une personne’. Population et démographie 27 septembre 2012.

On espère donc que le marché favorisant les acheteurs sur notre territoire soient un incitatif à une personne seule d’acheter une propriété, au lieu de louer. L’effet domino que cause l’achat par un premier acheteur dans notre marché est non négligeable. Il permet au vendeur de cette transaction d’accéder à un logis plus grand et généralement plus cher et pour cet autre vendeur soit d’acheter encore plus grand ou encore réduire la taille et revenir dans le marché central de la ville.

Donc, voici un lien pour les informations concernant cet aide financière de la ville de Montréal, gracieuseté de la CIGM et Centris.

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=24651&ret=http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/page/prt_vdm_fr/rep_annonces_ville/rep_communiques/communiques.

 

En avant les braves!

25 Mar

Parlons Condos ou Pourquoi on commence à avoir peur d’en acheter.

Hier, j’ai eu le plaisir de rencontrer une cliente qui a acheté son condo, sur le Plateau, en 1995! Toutefois, depuis plus d’une décennie elle habite à l’extérieur de la province et donc le loue. Le locataire lui signifiant cette année que possiblement il quitterait en Juin, elle se demande si elle devrait vendre puisque les valeurs de condo semblent chuter à Montréal. Elle entend les nouvelles, lit les articles de presse qui, à l’échelle canadienne, dit que le marché de l’immobilier se porte mal. Donc, peut-être devrait-elle vendre maintenant?

J’avais une opportunité de lui dire qu’effectivement ce serait une bonne idée de me confier la vente de sa propriété mais que voulez-vous, j’ai toujours eu à cœur de dire ce que je perçois comme la vérité, je ne changerais pas à mon âge. Alors je lui ai répondu une phrase fréquemment utilisée dans mon métier ‘ Çà dépend!’. Effectivement le marché du condo change à Montréal, comme partout dans la province d’ailleurs. Il change pour prendre de la maturité. Les premiers acheteurs ont, et auront toujours je pense, à cœur de faire un choix d’abord en fonction de leur finances et, à cet effet, il est possible que le portrait de l’offre des condos soit inchangé. Les nouveaux condos vont pousser autant et avec autant de vigueur. Ce qui va changer c’est la pression sur la qualité de gestion qui sera offerte par ces produits. Les condos qui offrent comme seul avantage des frais de copropriété très bas, ne seront plus aussi attirants. Ils seront en fait un peu soupçonnés. Les consommateurs vont se méfier davantage des fausses promesses que procurent une gestion ‘cheap’ qui cache des cotisations spéciales dans son avenir.

Je prédis que l’avenir, un avenir d’ailleurs potentiellement très proche car des gens sérieux travaillent actuellement sur un projet de loi visant à modifier la façon dont nos condos seront gérés afin de protéger les valeurs futures des produits, cet avenir verra des acheteurs identifier des immeubles dans lesquels les condos ont la RÉPUTATION d’être bien gérés et demander à leur courtier de leur en trouver un.

Ma cliente possède un condo dans un immeuble qui a la réputation d’avoir été bien géré depuis sa conception. Elle a fait un investissement judicieux. Je lui ai donc répondu que si la gestion d’un locataire ne lui posait pas de souci, qu’elle aurait sans doute avantage à garder le condo et peut-être, pourquoi pas?, en acheter un nouveau avec moi, sa courtière préférée!

25 Fév

Moisissures, un problème prévenable?

Une odeur suspecte, une décoloration des revêtements des murs ( peintures noircies ou brunâtres), des dénivellements dans le placo-plâtre ( enflures et fissures),  ces indications sont des signes du malaise des bâtiments causé principalement par une absence ou une mauvaise circulation de l’air ambiant. Parfois une infiltration d’eau par l’extérieur est la cause de cette humidité excessive mais puisque les humains et leurs habitudes participent à 70% du taux d’humidité de la maison ( lavage, douche, respiration, cuisson, etc.) il faut vraiment se demander si nous ne sommes pas la source de ces problèmes d’humidité qui peuvent devenir des problèmes majeurs si laissés sans correctifs.

Depuis des années mes collègues et moi visitons des maisons, des logis occupés  par des locataires ou des propriétaires et nous avons constaté qu’une détérioration de l’enveloppe intérieure d’une maison est souvent, trop souvent même, causée par de mauvaises habitudes de rangement. En effet, nos maisons respirent. Si ce n’est pas par système de ventilation mécanique, que l’on retrouve dans les constructions plus récentes, alors c’est par la nature même de la méthode de construction de l’époque. Toutefois, des fenêtres plus récentes et plus efficaces, des portes plus étanches et une toiture de meilleure qualité, modifie la ‘ respiration’ naturelle d’un bâtiment. L’effet  ‘ sac de plastique’ se produit dans ce type de maison et engendre un taux d’humidité supérieur. De plus, nos habitudes de rangements,  ces vêtements et coussins et boites et jeux et autres objets laissés sur le bords des murs, particulièrement ces murs qui donnent sur l’extérieur de la maison, bloquent l’aération naturelle de la circulation de l’air ambiant. En d’autres mots, une maison qui est en désordre à tel point que les bas de murs sont encombrés  subira une pression hydrolique additionnelle par le fait de l’absence de circulation d’air sur ses parois intérieures et encouragera la création de condensation dans le murs. Cette condensation s’accumulera et deviendra vite, trop vite, de la moisissure.

Au risque de faire ma-tante, sauvez-vous de rhumes, d’allergies et de frais de réparations pour détérioration par moisissures en encourageant une meilleure tenue de votre intérieur. Ne laissez pas d’accumulation d’objets sur les ‘murs froids’.

Une maison propre est une maison saine. Un vieux dicton toujours valide, surtout au prix que nous payons nos maisons aujourd’hui!

 

En avant les braves!

18 Fév

Un départ de glace et de ….vents

18 février 2015.

 

Est-ce un départ suspect si je répète qu’il fait froid ces temps-ci ? Il semble que ce soit une conversation sur toutes les lèvres, gercées, des québécois. Oui, nous envions les vacanciers du sud. Penserez-vous donc que je suis complètement à côté de mes pompes si je vous dis à quel point c’est le moment idéal pour acheter et inspecter un immeuble, du moins à Montréal?

Rien de tel pour mettre au défi les différents aspects mécaniques du bâtiment que vous voulez acheter. Et pour ceux et celles qui ne pensent pas vendre tout de suite, voici une bonne occasion pour surveiller votre placement. Profitez des jours froids et venteux pour vérifier l’étanchéité de votre immeuble en faisant ce petit test qui coûte presque rien, en fait pas plus qu’une chandelle et une allumette. Il s’agit d’allumer la chandelle et de passer, doucement, devant les ouvertures des portes extérieures et des fenêtres. Si la flamme danse devant ces éléments, ce n’est pas une danse de joie mais le signe d’infiltrations. Je vous entends me crier des bêtises parce que ce test est si insignifiant. Je possède un DEP en Construction Menuiserie-Charpenterie et lors de ma formation de 10 mois, 40heures/semaine et un stage de 2 mois à faire l’élévation du ‘rough’ (murs et planchers en construction neuve) j’ai appris énormément de choses techniques et pratiques. Il y a toutefois une leçon qui m’a été enseignée par un des professeurs émérites de l’école qui persiste dans ma mémoire.  Il m’a dit tout simplement ‘ Carol, une maison c’pas compliquée, quand on comprend que c’est simple!’   À sa façon, il résumait des tas de solutions simples et logiques qui s’appliquent facilement au bâtiment du Québec. Je reconnais que les solutions ne sont pas toujours faciles et peu coûteuses, c’est certain, mais le regard que nous posons sur nos bâtiments devrait davantage être imprégné de calme afin de permettre des solutions parfois beaucoup plus simples que ne laissent croire les premières réactions. En ces jours de super-spécialisations, il nous arrive de perdre de vue des solutions logiques et légèrement moins contraignantes qui rencontrent les besoins, si on veut accepter que rien n’est parfait.

Depuis le temps, j’en ai vu de toutes les couleurs. Trop souvent j’ai vu des rêves s’évanouir pour cause de mauvaise gestion ou à cause de panique devant des problèmes qui pouvaient se solutionner à peu de frais et de façon pas trop compliquée. Dans les semaines et les mois qui viennent, je vous propose un voyage vers la simplicité, responsable et honnête, de la gestion de notre bien immobilier. Une gestion qui répond à la nature de notre patrimoine, notre immobilier du Québec. Des trucs et des astuces qui ont faits leurs preuves. Voilà ce que nous verrons ensemble.

En attendant, mettez une buche dans le foyer………y fait frette!

En avant les braves!

03 Fév

Nouveau rendez-vous hebdomadaire.

Il y a quelques années, déjà,  je publiais une rubrique de notes sur toutes sortes de choses concernant l’immobilier. C’est avec grand intérêt que les internautes lisaient ce qui concernait les inspections en bâtiments ou encore sur les lois et règlements pour locataires, reprise de possessions et nombres d’autres sujets pertinents. Je vous annonce aujourd’hui que je reprends du service.  Avec ce blogue, j’espère deux choses: la première, partager des informations sensées sur l’immobilier, parce qu’à mon avis, il y a beaucoup d’âneries publiées un peu partout. La deuxième me permet de toucher à un aspect de vie que j’affectionne soit le journalisme, ( le renseignement d’intérêt publique sur un sujet donné) mon père ayant été lui-même un ‘jockey de la dactylo’.

J’espère sincèrement apporter des renseignements qui aideront les gens à avoir une idée plus claire sur plusieurs sujets et je m’engage à ne pas dire des âneries, du moins pas consciemment et surtout, de dire la vérité, toute la vérité,  comme je la vois, au risque et péril du lecteur qui pourrait  y lire des opinions bien ancrées et hautement défendues par …..et bien moi! Alors c’est un rendez-vous les mercredis de  chaque semaine, question de briser la routine…… à la semaine prochaine.

En avant les braves!

15 Déc

Joyeuses Fêtes !

À tous ceux et celles qui nous ont confié leurs rêves, au fil des 23 années de services de courtage, nous vous disons MERCI !

Aujourd’hui, un nouvel avenir se dessine sous la forme d’une nouvelle agence de services de courtage et de gestion mise en place spécialement dans le but d’améliorer l’offre de service. Toutefois, en cette saison de festivités avec nos familles et nos proches,  la place est laissée non pas à l’entreprise mais aux remerciements et aux réjouissances.

Essayons aussi de  prendre le temps de nous reposer et de formuler des voeux de paix, d’amour et de prospérité à tous ceux et celles qui nous sont chers car en 2015,  attachez votre tuque, nous lancerons une agence de courtage et de gestion qui fera des vagues.

Joyeuses Fêtes et Bonne et Heureuse Année à tous et celles qui ont le goût de rire, d’aimer et de partager les petits bonheurs que cette période nous apporte.

Votre équipeJ’EIM mon courtier’

Carol Jarry et Francine Lauzon

Plus »