Moisissures, un problème prévenable?

Une odeur suspecte, une décoloration des revêtements des murs ( peintures noircies ou brunâtres), des dénivellements dans le placo-plâtre ( enflures et fissures),  ces indications sont des signes du malaise des bâtiments causé principalement par une absence ou une mauvaise circulation de l’air ambiant. Parfois une infiltration d’eau par l’extérieur est la cause de cette humidité excessive mais puisque les humains et leurs habitudes participent à 70% du taux d’humidité de la maison ( lavage, douche, respiration, cuisson, etc.) il faut vraiment se demander si nous ne sommes pas la source de ces problèmes d’humidité qui peuvent devenir des problèmes majeurs si laissés sans correctifs.

Depuis des années mes collègues et moi visitons des maisons, des logis occupés  par des locataires ou des propriétaires et nous avons constaté qu’une détérioration de l’enveloppe intérieure d’une maison est souvent, trop souvent même, causée par de mauvaises habitudes de rangement. En effet, nos maisons respirent. Si ce n’est pas par système de ventilation mécanique, que l’on retrouve dans les constructions plus récentes, alors c’est par la nature même de la méthode de construction de l’époque. Toutefois, des fenêtres plus récentes et plus efficaces, des portes plus étanches et une toiture de meilleure qualité, modifie la ‘ respiration’ naturelle d’un bâtiment. L’effet  ‘ sac de plastique’ se produit dans ce type de maison et engendre un taux d’humidité supérieur. De plus, nos habitudes de rangements,  ces vêtements et coussins et boites et jeux et autres objets laissés sur le bords des murs, particulièrement ces murs qui donnent sur l’extérieur de la maison, bloquent l’aération naturelle de la circulation de l’air ambiant. En d’autres mots, une maison qui est en désordre à tel point que les bas de murs sont encombrés  subira une pression hydrolique additionnelle par le fait de l’absence de circulation d’air sur ses parois intérieures et encouragera la création de condensation dans le murs. Cette condensation s’accumulera et deviendra vite, trop vite, de la moisissure.

Au risque de faire ma-tante, sauvez-vous de rhumes, d’allergies et de frais de réparations pour détérioration par moisissures en encourageant une meilleure tenue de votre intérieur. Ne laissez pas d’accumulation d’objets sur les ‘murs froids’.

Une maison propre est une maison saine. Un vieux dicton toujours valide, surtout au prix que nous payons nos maisons aujourd’hui!

 

En avant les braves!